En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nouvelles

+ Année 2019
 -  Année 2019
+ Année 2018
 -  Année 2018
+ Année 2017
 -  Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2016
+ Année 2015
 -  Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2014
+ Année 2013
 -  Année 2013

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


Connectés :
( personne )
Snif !!!

Ephemeride

Samedi 14 Décembre 2019
Sagittaire
du 23 Novembre
au 21 Dicembre

Le Saint du jour èst :
  • Saint Jean de la Croix
  • Sainte Odile

  • Bonne féte a toutes/tous les :
  • Odile

  • Anniversaires Célébrités :
  • Catherine Tasca 13/12/1941

  • Il est passe ces Jour :
  • 14/12/1911 - Le Norvègien Roald Amundsen est le premier homme � atteindre le P�le Sud.



  • Calendrier

    Chat8

    Désolé, réservé aux membres

    Visites

     1035053 visiteurs

     102 visiteurs en ligne

    Nouvelles

    La visite du Pape Francesco en Egypte m'a fait rappeler un Voyage fait dans ce pays.  
    Avec cet article je désire donner une description des endroits visités en espérant d'aider qui veuille entreprendre cette aventure, en visitant la terre qui a une longue histoire, datation à au-delà 3/4 millénaires premier de Christ.  

    Nous avions choisi le Voyage de huit jours et sept nuits, composé par la croisière de quatre nuits de Luxor à Aswan et le séjour de trois nuits en Hôtel au Caire. 


    002_fr.jpg(Italie Luxor)

    Parti de Milan Malpensa avec vol spécial Alpitour pour Luxor de l'Eurofly, nous survolons l'Italie, la Sicile et les îles Grecques entron en Egypte en survolant le désert et puis le Nile.
    Nous arrivons au Luxor dans la fin de l'après-midi et nous sommes accueillis à l'aéroport d'un sympathique Assistant Local de Alpitour qui nous aide à remplir les pratiques douanières, très
    beau le timbre sur le passeport, veinons adressé donc au Pulmann, où nous trouvons des garçons qui nous demandent la pourboire pour charger les valises sur le Bus.
    Après un bref trajet le Pulman atteint l'embarcadère où il nous attend le bateaux Lady Sophia, veinons accueilli et rangé dans la chambre. Après le premier dîner au bord, nous avons un meeting en la sale conférences, pour rencontrer un Égyptologue local qui nous explique, en parfait Italien
    , comme il déroulera la croisière et les sites qui visiterons. Nous nous rendons ensuite sur le pont supérieur d'où ont peut admirer la ville de Luxor, que c'était l'ancien capital égyptien Thèbes et le numéro innombrable de bateaux qu'il y a en port.

    003.jpg 004.jpg

    005_fr.jpg(Luxor - Esna)

    Le matin suivant réveillé à l'aube (5,30), y nous vien présentée notre guide Gabriel, pour un peut nous les restons déçu, car ont pensee que le quida etaite le garçon sympathique qu'il nous avait accueilli, mais puis nous découvrirons que Gabriel est aussi sois très sympathique, et un connaisseur de l'Égyptologie.
    Ont admiré les nombreuses montgolfières qu'il y a en ciel, et apres on part, premiere arrêt rapide aux Colosses de Memnon pour quelque photographie, on repart donc pour la Vallée des Reines.

    006.jpg 007.jpg

    Cette Vallée était connue comme Ta-set-Neferu qu'il signifie "l'endroit de la beauté" ou aussi comme "l'endroit des fils du roi", parce que y ils se trouvent enterrés soit Reines que fils de Roi.

    008.jpg

    Ici joints nous visitons la tombe QV55 construit pendant la XX dynastie pour Amen Khopshef, grand fils de Ramses III, prince héréditaire, scribe réel, qu'il est mort à l'âge de 15 ans, cette tombe a été découverte et étudiée en le 1904 par une expédition archéologique italienne guidée par Ernesto Schiapparelli, dans la tombe il y a un sarcophage de granit et dans une petite boîte rose un fœtus enveloppé dans des bandages, probablement un autre fils Ramsès III.  
    Dans la même Vallée il y a aussi la tombe de Nefertari, Gabriel nous explique que malheureusement n'est pas
    visible parce que de l'accès à cette tombe est effectué seul quelquefois et seulement pour un numéro limité de visiteurs, afin qu'éviter la détérioration aux décorum, à cause de la fragilité des mêmes.
    Nous continuons donc pour Deir el Bahari au Temple de Hatshepsut veinons embarqué sur une espèce de petit train aux roues qu'il nous porte même à l'esplanade du Temple funéraire de la Reine
    Hatshepsut, fille de Tutmosis I, construite par l'architecte Senenmut. Le bâtiment est situé dans un arête rocheuse, une série de rampes mène aux trois niveaux superposés, il y a nombreuses statues et beaucoup de fresques. Sur une crête rocheuse a été trouvé le tombeau du architecte Senenmut, que même après la mort, a voulait être près de sa bien-aimée.

    009.jpg 010.jpg

    De nombreux faucons survolent le temple en venant de la crête rocheuse.
     
    Ensuite, continuont donc pour la Vallée des Rois.
    La vallée dont le nom original était, en langue égyptienne, Ta-Sekhet-Maât "le Grand Champ", Le nom de la nécropole, en caractères hiéroglyphiques, c'était le suivant:

     011.jpg

    012.jpg

    La Vallée qui se trouve sur la rive ouest du NILE, où le soleil se couche, qui pour les anciens Egyptien il était la place où la vie finit, avant de descendre du Pulmann le bon Gabriel nous conseille de laisser les caméras vidéo dans le Pulman car touttes les reprises vidéo sont interdites, aussi ici un train a roues il nous porte à l'entrée, nous visitons la tombe de Ramesse III et de Seti II, nous évitons celle de Tutankhamon, vis la marée de gens qu'il y va.

    013.jpg 014.jpg

    La visite aux Vallées des Reines et celle des Rois et c'est un des moments les plus émotionnants du voyage en Egypte, même si malheureusement les trésors qui étaient à l'intérieur des ces tombes ne sont plus la, mais ils sont exposé dans les Musées.  
    Nous rentrons au Luxor, qu'il se trouve sur le bord est c'est-à-dire de la partie où le soleil se lève et ensuite où la vie commence, pour visiter les temples de Luxor et Karnak.

    015.jpg 001.jpg

    Le Temple de Luxor commencé par Amenophis III, dédié au dieu Soleil Amon-Ra, l'épouse Mout et leur fils Khonsou, la divinité lunaire Khonsu, puis continué par Tutankhamon et embelli par Ramsès II.

    017.jpg

    018.jpg 019.JPG

    Nous montons donc en Pulman et nous continuons pour le Temple de Karnak, dédié au dieu Amon, grand complexe que les pharaons au fur et à mesure qu'ils se succédaient ils ont agrandissaient et ils le transformaient, il y a en effet toute une série de temples, statues, salles et murs décorés magistralement.  
    En atteignant sa meilleure splendeur entre la XVIII et la XX dynastie.

    020.jpg 021.jpg

    022.jpg  023.jpg

    024.jpg 025.jpg

    026.jpg 027.jpg

    En revenant au bateaux, je demande à Gabriel le parce que du se lever de bonne heure, il m'explique que si nous étions parti plus tard la température, surtout dans les Vallées des Reines et des Rois aurait été insupportable, nous repartons en naviguant à la fois d'Esna pour le passage de l'écluse.
    La navigation continue pour quelques heures, le paysage est magnifique, du pont j'observe le lent écoulement de l'eau, avec de petits bateaux à rames qu'ils jettent des filets de pêche, d'autres
    qui traversant la rivière, quelques enfants se plongent dans l'eau gaiement en se tournant seulement pour agiter ses mains au passage des bateaux à moteur.

    028.jpg 029.jpg

    030.jpg 031.jpg

    Nous arrivons aux écluses qui est presque soire, il nous veut un po de temps pour leur dépasser sour tout parce que ils passent deux navires seulement pour fois, dans l'attente le bateaux est entouré de nombreux petits bateaux aux rames avec des camelots qui ils tâchent de vendre nappes, draps ou vêtements traditionnels, à qui il est intéressé ils sont lancés jusqu'à le le pont supérieur et qui achète de la même façon il relance l'argent sur les bateaux, quelque chose il finit dans l'eau mais il est récupéré rapidement.

    032.jpg 033.jpg

    Est deja soire quand nous réussissons à entrer dans le passage étroit, il fermée les portes postérieures et inondé avec l'eau, le bateaux rapidement sen souleve en lui permettant ainsi de la dépasser écluse.

    034_fr.jpg( Esna -Edfu - Kom Ombo )

    Nous arrivons à l'Edfu, dite anciennement Iunyn ou Ta-Sened et en époque ptolémaïque Latopolis Magna, avec des carrosse a cheval veinons porté par l'embarcadère au Temple d'Edfu dédié au Khnum, considère protecteur des sources du Nile et de la puissance créatrice des inondations, représenté comme parfois un homme avec la tête de bélier surmonté par une croix, pendant qu'il tient en main l'Ankh.

    035.jpg 036.jpg

    037.jpg 038.jpg

    039.jpg

    040.jpg                                                                                             041.jpg

    Le voyage continue et pendant la navigation il nous vient proposee la visite de la cabine du capitaine du bateaux, nous découvrons ici que le commandant comme tous les commandants des bateaux qui font la croisière sur le Nile vient d'un petit pays dans les alentours de Luxor, il n'a pas d'uniforme de commandant mais il habille simplement une galabya traditionelle. Le bateau est piloté avec un petit joystick très sensible et bien que le pilotage semble facile il n'est pas du tout, car le Nile à une profondeur moyenne de seuls 3 mètres et pendant son cours il y a nombreux bancs de sable et sec, le pilote les connaît parfaitement et ceci évite qui se bloque.

    042.jpg 043.jpg

    Con l'occasion, on nous décrit des données techniques intéressantes sur le navire, la Lady Sophia, dispose de 62 cabines doubles avec de grandes baies vitrées, 6 cabines individuelles avec de grandes baies vitrées et deux suites avec balcon, est équipé de trois moteurs Mercedes de 400 CV chacun, a deux générateurs de courant a 220 Volt, l'équipage est composé de 70/80 personnes. La longueur du navire est 72,60 mètres, largeur 14,50 mètres, hauteur de 11,50 mètres avec un èbauche de 1,55 mètres.

    044.jpg

    Pendant la navigation nous sommes double.
    Est desormais nuit quand nous arrivons au Kom Ombo, déjà du fleuve nous admirons le temple de Sobek dieu de la fertilité et Haroeris, dieu du soleil, la construction est d'origine gréco-romaine
    avec des grandes colonnes de beauté considérable, salle hypostyle, qu'ils contribuent à accentuer la solennité de l'endroit, en outre dans la partie du temple dédiée au Sobek, le dieu crocodile, se  trouve une chapelle dédiée à la déesse Hathor où ils'ont quelques crocodiles momifiés.

    045.jpg 046.jpg

    047.jpg 048.jpg

    049.jpg

    Revenu sur le bateaux on partecipe au dîner en coutume traditionnel "Galabya party", vêtements avec une tunique longue Egyptienne traditionnelle qu'il s'appelle Galabya. Après le dîner il nous vient offert un cocktail ou ils sont présentés les responsables des services du bateaux.
    Le bateaux reprend la voie vers le Nubie à la fois d'Assuan, qu'il signifie marché.  
     

    050_fr.jpg( Kom Ombo -Aswan )

    D'Assuan avec des petits bateaux au moteur veinons porté au village Nubien, en navigation nous rencontrons des enfants qui avec de minuscules bateaux aux rames ils se rapprochent et ils chantent de chansonnettes Italiennes, en essayant de ramasser quelques pièces de monnaie, quelqu'un dit qu'il est espagnol et leur ils chantent en espagnol. Nous longeons l'île Éléphantine, le mausolée de l'Aga Kahn, des belles villas de style colonial et nous arrivons au village nubien, où nous visitons l'école et une maison typique nubienne où il nous est offert du thé et fait voir des petits crocodiles, qu'à le tour quelqu'un il prend en main pour se faire photografer.

    051.jpg 052.jpg

    053.jpg 054.jpg

    055.jpg 056.jpg

    En revenant vers l'Assuan nous longeons le bord droit de l'île Elefantina et passons dessous de l'hôtel Old Cataract en parfait style colonial, où il y avait aussi la résidence du roi Faruk, et a vécu pendant un certain temps Agatha Christie et où ont été tournées de nombreuses scènes du film «Mort sur le Nil».

    057.jpg 059.jpg

    horus.jpglinea_blu.gifhathor.jpg

    Dans l'après-midi veinons porté avec des bateaux au moteur aux Temple de Philae, qui se trouve sur l'île d'Agilkia, où ils étaient reconstruit les temples pour les préserver des eaux du lac Nasser, puis en bus jusqu'au barrage d'Assuan.
     

     060.jpg

    061.jpg 062.jpg

    063.jpg 064.jpg

    065_fr.jpg

    Ont laisse un peu à contre-coeur, le bateaux Lady Sophia pour prendre l'avion qui nous portera à Assuan et puis au Caire, nous sommes un pò préoccupé en pensant qu'ils nous feront voler avec des petits avions, mais il n'est pas comme ca, heureusement nous découvrons que en effet c'est le même avion de l'Eurofly qui il nous avait porté au Luxor, le vol dure moins d'un heure on arrive à Abu Simbel, nous constatons avec plaisir qu'aussi l'équipage de l'avion se change et il démarre avec nous vers le complexe sauvé des eaux du lac Nasser, avec un ingègnerie démontage et remontage.

    066.jpg

    067.jpg

    068.jpg 069.jpg

    Le Temple plus grand apparaît avec les statues colossales de Ramsès II, assis sur le trône, avec la couronne double du Aut et de Basse Egypte. A l'intérieur il a une salle hypostyle, avec des murs finement décorés, sur le fond la statue de Ramsès se trouve parmi les statues des dieux, et deux fois par an, le 21 Février, le jour de la naissance de Ramsès II, et le 21 Octobre, jour de son couronnement, le premier rayon du soleil se concentre sur le visage de la statue de pharaon et éclairez même partiellement Amon et Ra, mais pas le dieu Ptah, le dieu des ténèbres, qui ne vient jamais illumine.
    À une centaine de mètres du Temple de Ramses II il se trouve le soi-disant petit temple dédié à la déesse Hathor et a Nefertari femme de Ramses II, le façade est orné par six statues que ils
    représentent le pharaon, avec au côté de dimensions plus petites les fils et le reine Nefertari avec les filles.
    Nous repartons donc à la fois du Caire où veinons accompagné all' Hôtel Heliopolis, ici las soirée est libre et nous nous promenons du soir pour le Caire.

    070_fr.jpg( Cairo )

    Départ en Pulmann pour la plate de Giza de matin premier, pendant le parcours nous nous apercevons que la ville du Caire est pleine de misère, saleté et pauvreté, nous longeons un petit fleuve plein de ordures.

    071.jpg 072.jpg

    073.jpg 074.jpg

    Nous arrivons au Giza les pyramides sont couvertes de brume, ils nous disent qu'il disparaîtra il est seul parce que nous sommes la très bientôt. Nous visitons le Solar Boat Museum, est situé au sud de la pyramide de Kheops, ici est exposée à un grand bateau en bois trouvé ainsi que d'autres bateaux près de la pyramide de Kheops, qui a été reconstruit et exposer dans ce petit musée.
    Le nom Bateau Solaire deeriva de la ressemblance avec les peintures trouvés, où le dieu du Soleil fait son voyage à travers les cieux. On suppose que a été utilisé pour transporter le corps de
    Khéops de Memphis à la tombe de Giza. Avec le Pulman nous venons ensuite accompagné dans un quartier pittoresque où nous pouvons voir et faire des photo a les trois pyramides, Khéops, Khéphren et Micerino.

    075.jpg

    076.jpg

    Retournons aux pyramides où il est possible de ne visiter une, aujourd'hui est le jour à celle de Khéphren, en fait, les pyramides peuvent être visités a rotation. Malgré toutte l'énormité de la pyramide l'intérieur est serré et pour un trait il faut marcher penchés pour puis continuer pour un couloir étroit et haut pour joindre à la chambre sépulcrale du pharaon où il y est resté seul un sarcophage de granit sombre. Sorti notre guide nous laisse un peu de temps pour se déplacer dans la plaine et prendre des photos, nous nous dirigeons ensuite vers le complexe du Sphinx, vue de près c'est une émotion, même s'il se rend y compte que le temps, le vent et le sable il a fait son travail en détériorant le corps.

    077.jpg

    Nous reprenons le Pulman et nous nous dirigeons au Menphis le plus ancien capital de l'Egypte dont il ne reste pas beaucoup, les peu qui restes de l'ancien MEMPHIS ils sont exposés dans le musée dédié à la ville, sur la zone où l'ancienne enclos du temple de Ptah se levait, à l'intérieur du musée il y a le colosse de Ramesse II, pendant qu'en plein air il y a un jardin avec autres statues, entre lequel un petit sphinx d'albâtre qu'il apporte la cartouche du pharaon Amon-Ofis, Amenhotep II, et que on dis soit raffigurante la reine Hatshepsut, il y a aussi une statue plus petite de Ramsès II.

    078.jpg 079.jpg

    080.jpg

    Au retour dans le Pulman le chauffeur offre à tous des dattes fraîches qui à la récolte pendant que nous attendait, qui à  peur de prendre des troubles gastro-intestinaux, ditte la maledition du pharaon, ne les mange pas autres ils les dévorent.
    Vous continue donc pour la nécropole de Saqqara, où il y a la célèbre "Pyramide aux Gradins" du roi Djoser, III dynastie et autres tombes de nobles et dignitaires.

    081.jpg 082.jpg

    Nous veinons donc à déjeuner dans un restaurant local pour apres revenir en Hôtel.

    083.jpg( Cairo )

    Visite de la Citadelle, située sur la colline de Heliopolis, elle lequel grande attraction est elle Mosquée de Muhammad Ailes, la plus ancien du Caire, dite aussi mosquée d'albâtre, construite entre le 1830 et le 1848. Après être nous enlevé les chaussures pour respect, nous pouvons entrer et visiter cet endroit de culte, à l'intérieur nous trouvons un grand dôme finement médaillée, contournée par 4 semicupole, centaines de lampes de "Murano" suspendues qu'ils en éclairent l'intérieur. Dans la cour il y a une montre donne au Muhammad Ailes de la part de Luis Philippe de France, puis rendu avec l'obélisque de Luxor, qui est maintenant en centre de la Place de la Concorde à Paris, notre guide Gabriel il nous dit que la montre ne marche pas. À la sortie nous trouvons une grande cour qu'il termine avec une grande terrasse de lequel on peutjouir d'une splendide vue sur la ville.

    084.jpg

    085.jpg 086.jpg

    087.jpg

    En revenant en Hôtel pour déjeuner passon long la Ville des Morts, El'Arafa ou Au Qarafa en arabe, que c'est un cimetière énorme pratiquement, entouré par un mur, les tombes plus importants ce sont les Tombeaux des Mamelouks appelées "Tombeaux des Califes", sont les mausolées-mosquées funéraires des grands souverains du Moyen Âge arabe. La guide nous explique que le cimetière est habité, en effet la plus grande partie des tombes elles ont été construites avec trois chambres, destinées à recevoir les dépouilles des morts une pour les fammes, une pour les hommes et la dernière destinée aux visiteurs, les parents qui venaient visiter leurs chères morts. Justement en cette dernière beaucoup de pauvres sont allés habiter ou quelqu'un, vise les coûts des maisons, ils sont allés habiter dans leur caveau de famille. Encore en quelques chapelles, il y a de nouvelles sépultures et les habitants de cettes si ne sont pas proches du défunt se retraite jusqu'à la fin de la cérémonie.

    088.jpg 089.jpg

    090.jpg

    La guide nous informe que cette zone n'est pas très recommandable car ici vives la gens plus désespérés, et il est donc dangereux y aller.
    Dans l'après-midi on va aux fascinant marché de Khan el Khalili, les routes, les rues et les ruelles bondées, riche de sons, couleurs, des odeurs et de saleté, vous trouverez de tout, à partir de les célèbre foulard, aux papyrus, d'objets de souvenirs à des objets d'art en nacre et aussi de
    faux. Il y a un fleuve en de gens et quelques-uns ne semblent pas très fiables, le guide nous attend au café mais il nous a conseillé d'être attentifs aux portefeuilles et aux choses de valeur et de pas trop aller vers l'intérieur.
    Revenu en Hôtel, après dîner on va aux aux pyramides pour le spectacle suggestif de Sons et Lumières dans le quel est racontée l'histoire des Pyramides et du Sphinx.

    091.jpg

    092.JPG

    093_fr.jpg( Cairo - Italie)

    On visite le Musée du Caire, ici ne pas possible faire photographies, accueille la collection d'objets égyptiens plus important dans le monde, a été fondée en 1863 par Auguste Mariette, dans l'aile dédiée au Tutankhamon, il y a malheureusement une multitude de gens et ont ne peut pas admirer les différentes pièces exposées avec le calme dûe, dans le reste du musée il y a pièces des différentes dynasties, notre fidèle Gabriel, qui est devenu un ami plutôt qu'une guide, nous fait visiter les pièces plus significatives et importantes, ont découvre ainsi qu'il ne suffirait pas un seul jour entier pour visiter tout le Musée.

    094.jpg

    Dans l'après-midi déplacement en aéroport ils y a qui rentre en Italie et qui continue le vacances pour la Mer Rouge Sharm el Sheik, Marsa Alam ou Hurghada.  
     Horus_s.jpglinea_blu.gifHorus_d.jpg
    Je n'ai pas parlé de camelots, qu'ils tâchent de vendre lancements des souvenir, et avec lequel
    si vous etes intéressés il faut négocier beaucoup, mais que a qui a deja fait la croisière il aura sans aucun doute rencontré.   
     
    En outre pendant la croisière il y a un operateur cine officiel, qu'il vous suivra dans vos sorties, en reprenant tous et tout à la croisière a la fin il vous offrira, clairement payant, un DVD.
    En returnand aux bateaux vous retrouverez tous les jours vos serviettes de toilette avait une forme différente, du crocodile au cygne. Un vrai boulot d’artiste ! La nourriture était également très bonne.
       
    Qu'autre dire, ce voyage a été un des voyages plus beaux de ma vie, il nous a enrichi par une expérience unique et spéciale, amusé beaucoup, nous avons connu et rencontré gens merveilleux et vue choses très belles.

    kingtuts.jpglinea_blu.gifkingtuts.jpg

    Disclaimer et Copyright  

    Cet article est le fruit des mes mémorie et photos, et de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté de photo, si quelque visiteur a plus de nouvelles merci de m'écrire, je serai bien heureux de compléter l'article. Quelques images publiées sont traites du web, et donc évaluez de notoriété publique. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, aucun droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site s'approprier d'images de propriété d'autre, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter le Webmaster en nous envoyant un e-mail, en indiquant ainsi vos données et les images en objet on verra de résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.

    Ce site n'est pas un site professionnel mais amatoriale.

    Le Webmaste du site est disponible à collaborer avec autre Webmaster, bien entendu gratuitement, exclusivement si sont respectées les règles de correction réciproque. Les collaborations de qui que ce soit, a titre gratuit, avec envoi de matériel, articles e/o photo est appréciée, et retenues précieuses, quant au savoir il y n'a jamais fin.  
     
    Sans la permission du Webmaster, les pages de ce site ne peuvent pas être reproduites sans discrimination. La Recherche est une activité complexe qu'il demande engagement de temps et sacrifice. En particulier enquêtes bibliographiques et sur le champ, voyages, etc. il ne va pas donc redoute à un simple copier/coller, peut-être pour remplir places de un blog ou de un forum.  Il est donc fait défense de publier a l'extérieurs nos articles ou parties d'eux, de la part de tiers, en les faisant passer pour insertions du Webmaster de ce site, lorsque le même n'est pas au courant.

    Merci d'avance de la collaboration


    Un Cestovia qui n'existe plus - le 20/03/2017 00:00 par Webmaster

    Un Cestovia qui n'existe plus

    À la Tour, Torre Pellice, dans les ans 60 existait un cestovia que maintenant n'existe plus, appellee "Télésiège du Vandalino" . 


    Voulue par la Société Télésièges Vandalino, directe du general Stefano Coisson, et dont ils faisaient partie nombreux habitants de la vallée, il avait une fonctionnalité double soit touristique, voit la crise industrielle de la vallée dans ces temps, et sois comme demi de transport local pour l'accès aux chalets et aux pâturages. 
     001.png

    Le F.lli Marchisio, usine Italienne de constructions funiviarie en activité depuis 1951 au 1984, recevoir la charge de construire la Cestovia du Mont Vandalino qu'il réunissait la localité "Rio Cros" au col de la Sea, localité poste sur les flancs du Mont Vandalino avec exposition nord-est, la construction il arriva dans l'annee 1964.  
     
    L'installation dont le projet définitif fut rédigé de l'Ing.Lello Prudence a été réalisée sur commission de la Société Télésièges Vandalino, il fut approuvé par la commission pour les Funiculaires Aériens et Terrestres en date 20 mai 1964, le sigle technique des cestovie il est MGF, Monocable - Gondole - Fixed.  
    La particularité de cette Cestovia était celle d'être la plus longue installation de ce type construite par le F.lli Marchisio, avec une longueur totale développée de 2.615 mètres. Cela fit que l'installation détermina un intérêt spécial Funiculaire, beaucoup d'à avoir besoin d'oeuvres d'examen disposées par la même administration ministérielle centrale, soit pour sa longueur que pour ses caractéristiques techniques.  
     
    Ce Cestovia avait les caractéristiques suivantes:  
    Longueur m. 2615  
    Dénivellation m. 658,52, entre la gare de vallée il poste aux 597 m.s.l.m. et la gare de mont aux 1282 m.s.l.m.)  
    Vitesse: m/sec 1,65/2  
    Emmenée gens horaires 250/300  
    Puissance motrice CV 120  
    Diamètre corde mm.30  
     
    La corde était portant-traente, il avait un poids total de c.a. 8.630 Kgs mêmes aux 3,3 kg/m, et elle était constituée par 114 fils avec du cordatura croisade. Le scartamento de la ligne constante était de 3,25 m.  
    La ligne était composée de 21 Treillis, appuyé sur plinthes en ciment armé, avec dessin classique des F.lli Marchisio, produit par les fonderies Ilva.
    Au-delà aux treillis il y avait 5 soutiens de retenue et 356 roulements, disposés en balanciers de 4, 6 ou 8 roulements.  
    L'installation montait 108 "paniers" biplaces classiques, de dessin des F.lli Marchisio, du type ouvert avec baguettes, en alternant les colorations jaunes, vert, rouge et bleu. Les paniers étaient éloignés entre eux 48 mètres et ils pesaient 60 kgs au vide, compris la borne. L'altesse maxime de la cabine ouverte, compréhensive de suspension, il était de 304 cms. Dans le cours de leur carrière ils ne subirent aucune modification si non entièrement addition du portasci extérieur et la substitution de la borne.  
     
    Son apetura fut Autorisé le 29 octobre de 1965, avec protocole 1533, le cestovia était utilisé soit en été soit en hiver.  
     002.png

    003.png
    Enfin il s'ajouta le remonte-pente "Remonte-pente Scarussera."  qui avait ces caractéristiques:  
    Longueur m. 349  
    Dénivellation m. 114  
    Vitesse: m/sec 2,20  
    Portée pers horaire. 320  
    Puissance motrice cv 16  
    Diamètre corde mm 12  
     004.png

    005.jpg

                                         Publicitè de l'epoque
    La Gare à la vallée était composée d'un bâtiment ample en ciment armé rhabillé en pierre et bois, inspiré aux caractéristiques constructions alpines, elle avait été construite en localité "Rio Cros" et il côtoyait la rue provinciale qui mène de Torre Pellice au haut Val Pellice. Elle comprenait la gare de renvoi-tendeuse au chariot pont et fosse avec les contrepoids d'équilibres, un service de guichet et des espaces destiné à magasin et dépôt matériel.  
    Une partie était réservée à un Hôtel, avec 7 chambres pour la nuitée, un restaurant, connu et apprécié de nombreux personnes à ces temps, et un Bar.  
     006.jpg
    La Gare au mont, architectoniquement semblable à celle-là à la vallée, elle était composée de la salle voitures avec moteur, volant relatif et le pupitre caractéristique de commandement en usage sur les cestovie et télésièges F.lli Marchisio de ces annees. Il disposait d'un petit restorant en style chasseur alpin typique, d'un bar et quelques places destinées au magasin. À la peu de distance il y avait un bâtiment de l'Enel avec les transformateurs electriques.  
     007.png
    Le parcours on dévidait entre bourgades alpines, constituées des maisons en pierre, prés, bois de châtaignier et de frêne, alternés aux pâturages. La première partie traversait la bourgade Servera, donc il passait sur au petit torrent Biglione pour puis escalader, en atteignant sa maximum pente de 56,2%, pour puis revenir à la pente moyenne de 27,3%. Vous moyenne des travées il était d'environ 98 mètres à l'exclusion de la dernière qu'il était de bien 256,47 mètres, les hauteurs étaient en moyenne de 20 mètres du sol sauf dans le point de grande montée qui était de seul 2 mètres du sol.  

    Au début, l'idée était de faire autre téléphérique (cestovia ou télésiège) pour atteindre des altitudes plus élevées de la montagne Vandalino et ont la capacité de créer d'hiver plus des pistes, mais il n'a jamais été fait en particulier pour l'absence des fonds et donc les plans d'expansion sont reste seulement des rêves dans le tiroir.
     

    008.png

    Tellement vrai qui dans une publicité d'alors vous pouvez voir le chemin pour se rendre à Monte Vandalino.

    "A" - ascenseur Rocca Scarussera "
    "B" - Cestovia Rio Cros-Sea Tower
    "C" - Restaurant a l'arrivée de la cestovia
    «D» - Chemin vers le mont Vandalino, hypothétique zone d'expansion des installations en amont.


    Les 29 Juillet, 1975, il y avait un accident mortel, vous jamais tout à fait compris ce qui est arrivé, en raison de versions plus discordants d'entre eux, si elles étaient des travailleurs dans la vallée qu'ils communiquaient à des collègues en amont le nombre de mauvais panier ou si les deux garçons impliqués ont été illégalement montés à bord. Le fait est que la plante a été arrêté et les deux garçons est resté bloqué pendant plusieurs heures, après quoi l'un des garçons a grimpé sur le panier, puis essayez de tenir à la corde pour obtenir au mât le plus proche, malheureusement, il a glissé et est tombé à plat sur quelques rochers mourir instantanément. La jeune fille qui était avec lui a commencé à crier au désespoir, un agriculteur à la station a entendu ses cris et courut avertir les employés, l'usine a redémarré immédiatement et la fille étaient tous deux récupéré le corps du garçon décédé.

    En 1986, l'usine a été fermée, tant pour le manque de neige en mer pour la présence de la route qui a atteint l'emplacement, il y avait aussi de faire la maintenance lourde et manque de fonds est faite que l'étape à la clôture finale.

    Aujourd'hui, le long de l'ancien chemin sont encore certaines parties des pylônes de plantes, la station de Valle dopa années de négligence a été reconstruit pour devenir un immeuble résidentiel. Alors que la station supérieure a été acheté par un particulier qui semble le comprendre à utiliser comme agriturismo.

    Il faut se rappeler que dans les années 60/80 à Torre Pellice, il y avait un afflux important d'été "Vacanciers", profitant des hôtels et maisons d'hôtes qui existaient tels que l'Hôtel du Parc, Pensione Malan, le Flipot et San Martino, et aussi d'innombrables appartements privés.

    Aujourd'hui à Torre Pellice sont partis tous les hôtels et maisons d'hôtes, les vacanciers ne viennent pas fini, nous nous demandons pourquoi le tourisme n'a pas été mis au point, on n'a pas essayé de récupérer l'ancien "Cestovia", qui avait contribué au développement du tourisme dans la vallée.

    Si vous êtes intéressé de plus par l'histoire de ce système, certains sites ont publié des articles en cliquant sur le lien suivant vous ouvrira un nouveau schéma avec ces éléments:

    Funivie.org

    Pralimania.com

    Lost Lift - Ski dans le passé

    Retrofutur

    00B_Separa.jpg

    Disclaimer et Copyright  
    Cet article est le fruit de recherches fait en Internet et a Torre Pellice, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Est mort George Michael - le 26/12/2016 10:00 par Webmaster

    George Michael s'est éteint à l'âge de 53 ans, le jour de Noël.

    Pour une torsion terrible du sort, sa mort sera liée précisément à ce jour de Noël, il avait dit sa part dans une de ses plus grandes réalisations. Cette fois, il était vraiment son "Last Christmas".

    Au cours des trente dernières années dans ces jours de Fête nombreux ils entendent le son de l'un des plus célèbres chansons des "Wham!" il est "Last Christmas".

    Bien, pour tout le monde a toujours été considéré comme une chanson écrite pour Noël, et être entendu au cours de la période de Noël. En effect avec Noël n'a rien à voir. En fait, cette chanson propos d'une relation a pris fin, un amour qui Il a mal fini.

    Les paroles de la chanson sont les suivantes:

    Last Christmas, I gave you my heart = Noël dernier, je t'ai donné mon coeur
    But the very next day, You gave it away = Mais dès le jour suivant, tu l'as abandonné
    This year, to save me from tears = Cette année, pour me protèger des larmes
    I'll give it to someone special = Je le donnerai à quelqu'un de spécial

    Once bitten and twice shy = Une morsure et deux écarts
    I keep my distance = Je garde mes distances
    but you still catch my eye = mais tu captes toujours mon attention
    Tell me baby do you recognise me ? = Dis-moi bébé est-ce que tu me reconnais ?
    Well it's been a year = il s'est écoulé une année
    it doesn't surprise me = ça ne me surprends pas

    (Happy Christmas ! ) I wrapped it up and sent it = (Joyeux Noël ! ) je l'ai enveloppé et envoyé
    with a note saying “I love you” = Avec une note disant "Je t'aime"
    I meant it = ça t'été destiné
    Now I know what a fool I've been = Maintenant je sais ce que c'est d'être un imbécile
    but if you kissed me now = mais si tu m'embrassais maintenant
    I know you'd fool me again = je sais que tu me duperais encore

    Last Christmas, I gave you my heart = Noël dernier, je t'ai donné mon coeur
    But the very next day, You gave it away = Mais dès le jour suivant, tu l'as abandonné
    This year, to save me from tears = Cette année, pour me protèger des larmes
    I'll give it to someone special = Je le donnerai à quelqu'un de spécial

    A crowded room = Une salle étroite
    friends with tired eyes = des amis avec les yeux fatigués
    I'm hiding from you = Je me cache de toi
    and your soul of ice = et ton âme de glace
    my god I thought you were = Mon Dieu j'ai pensé que tu étais
    someone to rely on me ? = quelqu'un qui comptait sur moi ?
    I guess I was a shoulder to cry on = Je devine que j'était juste une épaule pour pleurer dessus

    A face on a lover with a fire in his heart = Un visage d'amoureux avec un coeur enflammé
    A man undercover but you told me apart = Un homme secret mais tu m'a détaché

    00B_Separa.jpg

    george.png

    George Michael, etaient une des icônes de la musique des années 1980 ed une popstar plus connue dans le monde, avec un succès sourtout en terme de disques vendu.
    Son vrai nom été Georgios Kyriacos Panayiotou, son père était grec, sa mère anglaise. Il avait commencé sa carrière dans les années quatre-vingt et il avait fondé avec son ami d'école Andrew Ridgeley, le duo Wham! (Avec le point d' exclamation). Ils avaient immédiatement un grand succès en raison grand nombre de chansons peu exigeantes et optimistes, appropriée à la vivacité des années quatre-vingt, et une promotion ciblée de leur image publique chez la jeunesse de l'époque. Après les premiers succès avec "Bad boys" ou "du Club Tropicana", Wham! Ils ont fait un deuxième disque encore plus grande popularité, grâce à “Careless whispers” et "Wake me up before you go-go".
    En 1984 est venu le grand succès de Noël pour le Wham! le single "Last Christmas".

    Le chanteur britannique George Michael est décédé à son domicile  de Goring, à l'ouest de Londres, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'âge de 53 ans. Les causes de son décès n'ont pas encore été révélées. La publiciste Cindi Berger il a dit que Michael était pas malade. Selon Jackie Lombard, productrice française et amie de l’artiste, le chanteur aurait succombé de façon naturelle "S'il était malade, on l'aurait su, de toutes les façons", a-t-elle estimé. Pour la police britannique, est intervenu hier après un appel, a défini la mort en déclarant «La mort inexpliquée mais n'est pas considérée comme suspecte". L'agent du chanteur Michael Lippman dit qui est «traitée de un insuffisance cardiaque, une crise cardiaque" et dans un communiqué dit «C'est avec grande tristesse que nous confirmons que notre fils, frère et ami George est mort en paix à son domicile à Noël». La famille dans un communiqué annonce «La famille demande que son intimité soit respectée en ce moment difficile et éprouvant. Il n'y aura pas davantage de commentaire pour le moment»

    De nombreux artistes écrivent sur George:
    Elton John sur instagram, «Je perdu un ami cher, l'âme plus« généreux et aimable et un brillant artiste».
    Madonna sur Twitter dit «Au revoir mon ami, un autre grand artiste nous quitte».

    00B_Separa.jpg

    L'année 2016 pour le spectacle ne pouvait pas être plus désastreux et fatale.

    Voici plusieurs décès survenus au cours de l'année:

    Natalie Cole (Los Angeles, 6 febbraio 1950 - Los Angeles, 31 dicembre 2015)

    Primo Brown (Roma, 14 giugno 1976 - Roma, 1º gennaio 2016)

    Pierre Boulez (Montbrison, 26 marzo 1925 – Baden Baden, 5 gennaio 2016)

    Otis Clay (Waxhaw, 11 febbraio 1942 – Chicago, 8 gennaio 2016)

    David Bowie (Londra, 8 gennaio 1947 – New York, 10 gennaio 2016)

    Glenn Frey (Detroit, 6 novembre 1948 – New York, 18 gennaio 2016)

    Black (Liverpool, 26 maggio 1962 – Cork, 26 gennaio 2016)

    Paul Kanter (San Francisco, 17 marzo 1941 – San Francisco, 28 gennaio 2016)

    Maurice White (Memphis, 19 dicembre 1941 – Los Angeles, 3 febbraio 2016)

    Bruce Geduldig (California, 7 maggio 1953- Sacramento, 7 marzo 2016)

    George Martin  (Londra, 3 gennaio 1926 – Londra, 8 marzo 2016)

    Keith Emerson (Todmorden, 2 novembre 1944 – Santa Monica, 10 marzo 2016)

    Frank Sinatra Jr (Jersey City, 10 gennaio 1944 – Daytona Beach, 16 marzo 2016)

    Phife Dawg (New York, 20 novembre 1970 – Contea di Contra Costa, 22 marzo 2016)

    Gianmaria Testa (Cavallermaggiore, 17 ottobre 1958 – Alba, 30 marzo 2016)

    Giorgio Calabrese  (Genova, 28 novembre 1929 – Roma, 31 marzo 2016)

    Gato Barbieri (Rosario, 28 novembre 1932 – New York, 2 aprile 2016)

    Leon Haywood (Houston, 11 febbraio 1942 – Los Angeles, 5 aprile 2016)

    Prince (Minneapolis, 7 giugno 1958 – Chanhassen, 21 aprile 2016)

    Billy Paul (Filadelfia, 1º dicembre 1934 – Blackwood, 24 aprile 2016)

    Nick Menza (Monaco di Baviera, 23 luglio 1964 – Los Angeles, 21 maggio 2016)

    Giorgio Albertazzi (Fiesole, 20 agosto 1923 – Roccastrada, 28 maggio 2016)

    Dave Swarbrick (New Malden, 5 aprile 1941 – 3 giugno 2016)

    Christina Victoria Grimmie (Marlton, 12 marzo 1994 – Orlando, 11 giugno 2016)

    Chips Moman (La Grange, 12 giugno 1937 – La Grange, 13 giugno 2016)

    Henry McCullogh (Portstewart, 21 luglio 1943 – Ballymoney, 14 giugno 2016)

    Charles Thompson (Springfield, 21 marzo 1918 – Tokyo, 16 giugno 2016)

    Ralph Stanley (McClure, 25 febbraio 1927 – Matoaca, 23 giugno 2016)

    Bernie Worrell  (Long Branch, 19 aprile 1944 – Everson, 24 giugno 2016)

    Lorenzo Piani (Giulianova, 27 settembre 1955 – Rimini, 14 agosto 2016)

    Bobby Hutcherson (Los Angeles, 27 gennaio 1941 – 15 agosto 2016)

    Toots Thielemans (Bruxelles, 29 aprile 1922 – La Hulpe, 22 agosto 2016)

    Carlo D'Angiò (Napoli, 1946 – Napoli, 5 settembre 2016)

    Prince Buster (Kingston, 28 maggio 1938 – Miami, 8 settembre 2016)

    Bobby Breen (Montréal, 4 novembre 1927 – Pompano Beach, 19 settembre 2016)

    Shawty Lo (Atlanta, 22 marzo 1976 – Atlanta, 21 settembre 2016)

    Rod Temperton (Cleethorpes, 9 ottobre 1949 – Londra, 6 ottobre 2016)

    Pete Burns (Bebington, 5 agosto 1959 – Londra, 23 ottobre 2016)

    Bobby Vee  (Fargo, 30 aprile 1943 – Rogers, 24 ottobre 2016)

    Roland Dyens (Tunisi, 19 ottobre 1955 – 29 ottobre 2016)

    Bap Kennedy (Belfast, 17 giugno 1962 – Belfast, 1º novembre 2016)

    Leonard Cohen (Montréal, 21 settembre 1934 - Los Angeles, 7 novembre 2016)

    Leon Russell (Lawton, 2 aprile 1942 – Nashville, 13 novembre 2016)

    Dave Mancuso (Utica, 20 ottobre 1944 – New York, 14 novembre 2016)

    Mose Allison (Tippo, 11 novembre 1927 – Hilton Head, 15 novembre 2016)

    Sharon Jones (Augusta, 4 maggio 1956 – Cooperstown, 18 novembre 2016)

    Bunny Foy (New York, 13 ottobre 1936 – Nizza, 24 novembre 2016)

    Big Syke (Inglewood, 31 marzo 1975 – Hawthorne, 5 dicembre 2016)

    Greg Lake (Poole, 10 novembre 1947 – Londra, 7 dicembre 2016

    Rick Parfitt (12 ottobre 1948 – 24 dicembre 2016)

    George Michael (Londra, 25 giugno 1963 - Oxfordshire, 25 dicembre 2016)

    Carrie Frances Fisher (Beverly Hills, 21 ottobre 1956 – Los Angeles, 27 dicembre 2016)

    00B_Separa.jpg

    Disclaimer et Copyright  
    Cet article est le fruit de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    NORAD Santa Tracker - la Piste du Père Noël - le 22/12/2016 12:45 par Webmaster

    Aussi cette année, le Norad (sigle en anglais du North American Aerospace Defense Command ) suivra dans la nuit entre le 24 et 25 la piste du Père Noël.

    Cliquez sur l'image ci-dessous et vous allez ouvrir une nouvelle fenêtre sur le site Norad.

    norad_2016.jpg

    Depuis plus de 60 ans, NORAD et son prédécesseur CONAD (Commandement de la défense aérienne continentale) ont suivi le vol du Père Noël.

    La tradition est née en 1955 quand un des grands magasins de la chaîne Sears Roebuck & Co., avec siège à Colorado Springs publia une annonce pour encourager les enfants à téléphoner à Papa Noël. Le Sears Roebuck & Co. il achète une ligne téléphonique payant, il assume un bon numéro de standardistes prêtes à répondre aux appels. Le prospectus publicitaire disait que, dans le soir de 24 heures, Papa Noël pouvait être contacté à un certain numéro de téléphone et il aurait été heureux de répondre aux appels des enfants.  
     
    Péché que pour une faute de l'imprimerie le numéro de téléphone qui avait été fourni été erroné , et en effet les standardistes assumées par le Sears Roebuck & Co. ce soir pas ne recoivent pas aucun coup de téléphone, le numéro erronément doneé correspondait à la ligne réservée et opérationnelle du commandant en chef du CONAD, (Continental Air Defense Défendu Aérien Continentale des États-Unis de l'Amérique, le colonel Harry Shoup.  

    Le Colonel Harry Shoup, cette nuit, il s'était préparé à une soirée tranquille en bureau devant les radars dans la nuit de Noël, vu qu'il était très difficile que dans cette nuit quelque chose négatif arrivât, il avait prepareto avec les peu collègues restés avec lui au commandement du Colorado Springs un toast benaugurale au décocher du minuit.  
     
    Quand le téléphone se mit à retentir la première fois, le colonel se préoccupa, il devait être une soirée tranquille, il soulève le récepteur et en répondant professionnellement dit "il Parle le colonel Harry Shoup, de la Défense Zone Continentale", de l'autre cote du récepteur il y avait un silence de quelque second, et puis un petiye voix timide et embarrassé ils dit "je Voulais parler avec du Papa Noël…."  
     
    Le Colonel Harry Shoup rattacha le téléphone et en se rappelant de la publicité du Sears Roebuck & Co, vista sur le journal local dit aux collègues le bimbette qui a appelé probablement à un numéro de téléphone incorrect ou bien quelque collègue luron, il avait avoir imaginé une plaisanterie De Noël.  
     
    Dans la demi-heure suivante, autres enfants avaient téléphoné en faisant la même demande, à ce point le Colonel Shoup décida de rester au jeu et il dit aux collègues et aux membres de la propre équipe de fournir à chaque des enfants qui appelé la position actuelle de Papa Noël.
     
    Aux enfants qui téléphonaient il disait que malheureusement Papa Noël etaient déjà parti pour remettre les cadeaux aux enfants, mais que nous sommes en train de le suivre avec nos radars et il fournissait donc la position du traîneau volant de Papa Noël avec sa charge de cadeaux, il ajoutait donc tu cours au lit rapidement si tu ne veux pas que Papa Noël te trouve réveillé à son passage en ajoutant "Voeux à toi et à ta famille, Bonnes Fêtes."  
     
    Cette Veille de Noël de 1955 fut pour le Colonel Harry Shoup un continu répondre aux coups de téléphone des enfants.

    Depuis cet an le CONAD décida d'officialiser le service de renseignements "Track Sainte - Sur les traces de Papa Noël". D'au-delà soixante ans il continue cette tradition et en beaucoup de volontaires ils répondent patiemment aux coups de téléphone de toutes ceux qui veulent connaître la position de Papa à ce moment-là Noël.

    En 1958, les gouvernements du Canada et des États-Unis créèrent une organisation binationale de défense, le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (North American Aerospace Defense Command ou NORAD), qui perpétua la tradition consistant à suivre la trace de Père Noël.

    L'opération "NORAD sur la piste du Père Noël" existe depuis longtemps… 1955 pour être exact ! Bien que NORAD dispose de l'expérience et des technologies nécessaires pour localiser le Père Noël, l'opération "NORAD sur la piste du Père Noël" n'utilise quasiment pas d'argent public.

    Cette opération est financée par les contributions généreuses des entreprises partenaires sponsors, de l'opération "NORAD sur la piste du Père Noël". Qu'il s'agisse des serveurs, de la conception du site Web, de la manipulation des vidéos, de la gestion de la carte du trajet emprunté par le Père Noël ou encore des frais téléphoniques, tout cela nous est offert gracieusement.

    L'opération "NORAD sur la piste du Père Noël" est gérée par NORAD et le bureau des relations publiques de l’United States Northern Command domicilié sur la base aériennePeterson dans le Colorado.

    001_separatore_candele.gif

    001_separatore_candele.gif

    001_separatore_candele.gif

    Je l'avais déjà publié l'histoire de Norad Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir une nouvelle fenêtre avec l'article ( malheureusement en italien ) mais sur le site Norad vous avez trouvé l'histoire.

    norad_04.jpg

    000 Babbo.jpg

    Je l'avais aoussi déjà publié l'histoire du Père Noël Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir une nouvelle fenêtre avec l'article.

    Babbo.jpg

    002_separatore_70.gif

    Joyeux Noël à tous


    Récupération de disque dur - le 20/12/2016 15:00 par Webmaster

    Récupération de disque dur

    Parfois, il arrive par erreur en utilisant "Gestion des Disques" que nous supprimer une partition de notre disque dur, avec tous les données qui sont important pour nous.
    Nous 
    se faisons prendre du panique et commençons à chercher sur Internet pour trouver une solution.

    A moi, il est donc arrivé, j'avais une partition de démarrage de 101 Mb sur un disqua dur de 500Gb, surtout parce que je voulais supprimer une partition multiboot qui me dérangé.

    En actionnand en "Gestion des disques" je ai fait cette partition "Unallocated" puis avec "Étendre le volume" Je voulais récupérer l'intégralité du disque.
    Il a finit mal et je trouve tout le disque non alloué et divisé mal.
    Panic, j'ai perdu toutes les données, je me suit dit patience je les récupérer d'une autre manière, mais je me suis aperçu qu'il y avait une série de données, notamment un programme que j'avais fait, que j'ai eu aucune chance de récupérer si en perdant à nouveau quelques jours de travail.


    Ce qu'il faut faire je recherché sur Internet pour une solution, après quelques recherches, je trouve le programme  TestDisk, qui semblait faire mon cas. Je utilisez testdisk_win immédiatement, mais malheureusement, je ne peux récupérer la partition de démarrage, ce qui ne me intéressait pas, mais rien que je tiens, des guides dans le dossier TestDisk, il y a aussi photorec_win qui récupère en fait des fichiers le problème est que les récupère comme f0xxxxxx, il sont donc difficiles à comprendre ce que cela est tous les fichiers, en particulier parce que son beaucoup et dans de nombreux répertoires.

    000.jpg

    002.jpg

    Retour à la recherche sur Internet, sans beaucoup d'espoir, un programme pour me aider, et il est également libre, je tente Drill Disk qui semble aller mieux, mais il ne me donne pas beaucoup de satisfaction.
    Enfin je essaye de nouveau sur l'Internet en cherchant "réparation perdu partitions," je trouve de nombreux utilitaire que je décharge, mais vu les expériences précédentes je continu à me documenter et sur certains sites je trouve certains guides qui expliquent que pour récupérer les partitions conseillent "Partition Recovery MiniTool ". Comme je l'avais déjà téléchargé se programme je décidé de l'essayer et dans quelques minutes, je restaure la partition perdue, avec toutes les données perdues.


    003.jpg

    Ci-dessous les photos du programme et son fonctionnement.

    004.jpg

    005.png

    006.jpg

    007.jpg

    J'ai décidé de publier cet article parce que ce problème pourrait arriver à quelqu'un qui me lit et je ne perdez pas de temps car malheureusement je l'ai fait.

    MiniTool Partition Recovery propose aux utilisateurs ayant perdu leur partition un outil capable de la restaurer. L'application peut ainsi restaurer toutes les partions qui ont été supprimées ou perdues sur des supports IDE, SATA, SCSI et USB. MiniTool Partition Recovery supporte les partitions de type FAT12, FAT16, FAT32, VFAT, NTFS et NTFS5. L'outil dispose d'une interface très simple d'accès. Enfin, MiniTool Partition Recovery dispose de deux méthodes d'analyse du disque, l'une rapide et l'autre plus fine.

    Fonctionnement
    Lorsque le programme démarre, après l'avoir installé, il nous met en garde qui prend en charge la partition de type FAT12, FAT16, FAT32 et NTFS. Sélectionnez le disque qui contient la partition supprimée, dans ce cas, se composait de l'ensemble de l'espace sur le disque dur, dan me cas j'avait supprimé par erreur tout le contenu du disk dur que j'ave installé sur un autre ordinateur que l'original. Ils peuvent également être des mêmes parties du disque dur, avec un système d'exploitation ancore travaillant, et vous ne supprimer que la partition de données, il est donc pas toujours nécessaire de compter sur un deuxième ordinateur pour résoudre le problème et de récupérer la partition.

    Je lance une recherche rapide (Quick Scan), si cela devait échouer, et ne pas trouver la partition perdue, vous pouvez essayer le Full Scan, une recherche plus lente.

    En quelques secondes, le Quick Scan, a trouvé la partition perdue et les caractéristiques qu'il avait.

    La perte de données est un problème majeur. Cela peut être crucial que vous risquez de perdre toutes les données sur le disque dur. Dans ce type de situation, MiniTool Partition Recovery peut vous aider à les récupérer.


    Exigences demande
       
    Systèmes d'exploitation: Win 2000, Win XP, Win Vista, Win 7.
        
    RAM: 512 Mo
        
    Espace disque requis: 7 MB

    pro
        
    Ce logiciel est téléchargeable gratuitement.

    contre
       
    Rien de spécial à signaler.

    Pour télécharger la dernière version de MiniTool Partition Recovery avoir plus de possibilités, mais je vous recommande de le télécharger à partir du site de l'auteur, avec un clic sur l'image ci-dessous, vous serez redirigé les.

    partitionrecoveryflow.png

    separatori_67_candele.gif

    Disclaimer et Copyright

    Cet article est le fruit de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Quatre histoires - le 15/08/2016 00:00 par Webmaster

    Quatre histoires de la Résistance

    Quatre enfants, trois religions, juste un Idéal

    Je suis tombé sur par hasard, au cours de mes recherches sur Internet avec les histoires de ces quatre garçons, qui m'ont impressionné par les valeurs morales de liberté, justice , le respect des autres, la foi et le patriotisme.

    Aujourd'hui, nous parlons de la crise économique, mais nous en regardant autour, vous vous rendez compte qu'une autre crise, beaucoup plus enracinée et difficile à éradiquer, avec des valeurs humaines fondamentales, qui semblent avoir dissous dans l'air. En fait, notre comportement, nos actions, avec les autres, en fonction de la réussite de nos valeurs. Sont maintenant des rapports quotidiens, la diffusion des épisodes horribles et situations de mauvaises manières, pas de respect pour les autres, l'amitié de complaisance, en bref la perte des valeurs, sont la chronique quotidienne et nous, malheureusement, nous avons appris à vivre avec elle. Ils semblent être disparus ces «freins comportementaux» qui ont fait l'individu de distinguer «bon» du «mauvais», privilégiant l'éthique, le respect, l'éducation et le sens commun.

    Les quatre garçons étaient: Emanuele Artom, Jenni Cardon, Leletta Origlia, Willy Jervis.


    Emanuele Artom
    001.jpg

    Il est né à Aoste 23 Juin 1915 à une famille instruite de la bourgeoisie juive de Turin, fils d'Amalia Segre et Emilio Artom, des mathématiciens et des enseignants. Il étudié au Liceo Massimo D'Azeglio ensuite il entre à l'Université de Turin Faculté des arts à l'automne 1933, il est diplômé avec mention en 1937 à Milan.

    J'organise avec son frère Ennio, (dit Ninin), un centre culturel juif, qui a été suivie par de nombreux jeunes Juifs de Turin, qui a touché par la persécution raciale a commencé à enquêter sur le sentiment d'identité et d'appartenance.

    Après la mort de son frère Ennio, en Juillet 1940 à Courmayeur pour un accident de montagne, Emanuele est verrouillé sur lui-même, en consacrant de plus en plus une activité d'étude.

    Il se dirigea vers l'activisme contre et politique à la fin des années trente, en adhérant officiellement en 1943, le Parti de l'action. Le 8 Septembre 1943 Emanuele Artom rentre à la maison et à sa mère dis : «
    aujourd'hui J'ai combiné de deux choses, je me suis cassé mon pantalon et je me suis joint aux partisans."

    Avec le nom de couverture Eugenio Ansaldi, d'abord comme principal actionnaire dans la formation de Garibaldi commandée par Barbato (nom de bataille Pompeo Colaianni ), puis il est devenu commissaire politique des formations de "Liberté et Justice» de la Val Pellice et Val Germanasca, et en particulier travaille dans le Val Pellice, dans les base de la Sea, Ivert et Bagnau. Se déplace de bande en bande et en participant à des actions dangereuses et de longues marches. Malgré son physique léger et peu adaptée aux difficultés de la vie de guérilla, Emanuele était infatigable à visiter les différentes bandes d'apporter se parole pour encourager les partisans, souvent réticents à parler, et de leur expliquer les raisons et les buts d'un la lutte contre non seulement la libération, mais aussi du renouveau démocratique, Artom rêvé d'un monde sans guerre, détestait toutes les formes de violence et d'abus, il croyait que l'expérience de la lutte anti-fasciste prendrait pour rendre cela possible. Une anecdote raconte que Emanuele se trouvant à la gare de Barge et de vu une affiche pour l'enrôlement dans la milice fasciste, où, parmi les exigences, on a inséré une moralité irréprochable, Emmanuel a écrit à côté de cette exigence "dans ce cas, nous ne sommes pas Il a enrôlé dans la milice ".

    Le 21 Mars 1944, les Allemands ont commencé une recherche massive contre les partisans de la Vallées Vaudoises, du Pellice et Germanasca, Emanuele était à Gianna en Val Germanasca, où il avait le quartier général de commandement des bandes de partisans de "Justice et Liberte".

    Ceux de la "Gianna", étaient peu nombreux et mal armés, ne sont pas en mesure de soutenir une collision frontale, compte tenu de la disparité des forces, ils ont donc décidé de grimper le montagnes , se disperdent en petits groupes. Emanuele commencez à marcher aussi lui vers la haute vallée, mais soit les chemins que les champs sont encore couvertes de neige, l'ascension est pénible, n'a pas d'armes, et mener avec eux un prisonnier, un certain M.D. Milice, qui avait été pardonné, parce que ce groupe ne sont pas celui que fusillent les prisonniers.


    Ils avaient atteint le col du Giulian à plus de 2500 mètres, essayant de réparer dans le Val Pellice, quand tout à coup face à un groupe de cinq ou six armées SS italien, font avancer le prisonnier, qui tout au long de la reconnaissance les a trahis.


    002.jpg

    La petite équipe c'est vite rendu compte d'être sous la menace des armes de SS italienne, et pour eux il y avait encore une chance dans la fuite. Emanuele était fatigué, n'avais pas dormi pendant trois jours, et ne pet pas continuer, aux camarades qui le pressaient de les suivre dis: «Camarades, je ne peux pas!". Fet une pause, peut-être trompé par la promesse qui a été faite par le SS "Nous vous traitons comme des prisonniers de guerre." Avec lui était le dix-sept ans Roger Levi, qui avait été son élève et consacré à lui qu'il ne voulait pas abandonner le compagnon et l'enseignant, les deux sont arrêtés.

    L'ancien prisonnier d'Emmanuel, qui Emmanuel lui avait épargné la vie, qui l'était un infâme, l'a dénoncé pour révéler son vrai nom était Juif et commissaire politique.

    Apporté et détenu à la mairie de Bobbio Pellice, puis dans la caserme de Airali à Luserna San Giovanni. Ayant été reconnu comme commissaire politique et comment Juif, pour Emanuele commence une fureur des bourreaux, les témoignages des autres prisonniers sont monstrueux, ils parlent de bains d'eau gelée, déraciné des clous, battu à la défiguration, dans ce se distinguént le capitaine Arturo par Dosso, le lieutenant Francis Malanca et Domenico Peccolo Besso.

    Maintenant, à la limite des forces Emanuele envisagent de se suicider, mais les inspecter Allemands lui trouver un morceau de verre, menaçant de tuer ses compagnons au cas où il tente de se suicider, Emanuele renonce à ses intentions de ne pas mettre en danger la vie de ses amis . Le 31 mars Emanuele, Jacopo Lombardini et d'autres prisonniers sont transportés à Turin, dans le 1er aile de la prison 'Le Nuove', dit " le bras allemand "parce que il est contrôlé et géré par les nazis allemands.
    003.jpg
    Le 7 Avril, les corp de Artom est retrouvez tué par la torture et les passages à tabac, quatre prisonniers partisans, Gino Sandri Milan, Aldo Lusanno Chivasso, Rame Grill Enzo Rostan Prali, sont obligés de l'enterrer dans les bois près de Stupinigi sur les rives du Sangone. Le lieu exact de l'inhumation ne sera jamais identifié, ni trouvé son corps.
    004.jpg

    La Fiche dell'Istituto Piemontese pour la Histoire de la Résistance

    005.jpg

    La Vie de Turin dediee a Emanuele Artom


    JENNI CARDON (en Peyronel)

    006.jpg

    Né à Torre Pellice (Turin) le 11 Mars 1917 de  Louis Cardon et Margherita Piastre.

    Son nom complet était Jenni Pierina Cardon., Il est la religion Voudoise. Nous savons qu'elle était mariée à Gigi Peyronel, son mari était militaire au Monténégro et elle a décidé de devenir partisan.

    Fonctionnant comme un estafette et porte-ordre à partir du 1er Décembre 1944, avec la formation de Val Pellice "Justice et Liberté", Division V Alpina Toia, se distingué en particulier pour les opérations délicates de connexion entre les différents départements, par son exemple et sa foi dans la justice et la liberté.

    Ce fut une tâche difficile et très dangereux ces de la estafette, était de prendre les commandes, les vêtements, la nourriture et les munitions d'un endroit à l'autre parvient à surmonter les barrages routiers fascistes, pour ce la tout le monde l'admirait.

    Elle a été arrêtée en Mars/Avril 1945, mais des que libéré ,retourné immédiatement au porter des messages et le 23 Avril 1945, était sur son chemin vers une position partisane pour apporter un ordre. les troupes allemandes et les fascistes situés à Val Pellice ont reçu l'ordre d'abandonner les positions. Pendant la retraite vers la plaine, entravé et ralenti par les partisans dans la localité Rio Cros, a été surprise et capturé. Blindé avec son corps pour empêcher les fascistes d'échapper à 'intenses combats avec les partisans. A été décoré avec la médaille de bronze pour la bravoure militaire. Jenni a été le dernier partisan de perdre leur vie dans le Val Pellice.


    007.jpg

    Pierre que rappelle le sacrifice de Jenni

    008.jpg

    Agrandissement de la plaque

    De Jenni elle malheureusement par les différentes recherches effectuées sur le réseau, ne se trouvez pas beaucoup, même à la date de sa mort a d'incertitude et de controverse dans certains sites est cité 23 Avril 1945, dans les autres et sur la pierre on cite le 26 Avril 1945. Juste ces trois jours d'intervalle ont stimulé ma curiosité et je voulais rappeler le sacrifice de Jenni parce que trop souvent, ces souvenirs sont effacés par le temps.

    009.JPG

    La route de Torre Pellice a elle dediee

    La femme qui décidé de faire la estafette été animée par un fort sens de la justice, une grande force d'esprit et un grand courage, n'a pas été facile pour les femmes de faire partie de la Résistance, il y avait de nombreuses responsabilités, beaucoup de fonctions, mais aussi beaucoup de buts, qui ont poussé à subordonner à leurs besoins personnels que la cause pour laquelle ils se sont battus, ce qui est venu à l'avant de leur prestige dans la société.

    La figure de la estafette était très respecté, en particulier au sein des formations, car il a reconnu l'importance du travail qu'elle détenait.

    La estafette, normalement, ne sont pas armés, pour éviter d'être identifiés et arrêtés dans le cadre de tout mandat de perquisition, ont été habillés d'une manière ordinaire et leur premier objectif était de passer inaperçu devant les positions du bloc allemand. La estafette avez la tâche de maintenir le contact entre les différentes formations de partisans et de leurs familles, porté des munitions aussi souvent et les armes que etaient été capables d'obtenir de diverses manières. Dans la formation, il avait encore d'autres tâches en particulier l'infirmière, en fait, restés en contact avec le médecin et le pharmacien du pays, en essayant de la nécessité de traiter les poux et la gale tête (qui étaient très souvent un fléau pour les partisans), ou les blessures infligées au combat.
    010.jpg

    La Fiche dell'Istituto Piemontese pour la Histoire de la Résistance


    Leletta Origlia d'Isola

    Né à Turin 1 Avril 1926, dans un bâtiment sur la Via Giannone 7, son père était le baron Victor Oreglia d'Isola, la mère la comtesse Caterina Malingri de Bagnolo, les deux parents étaient des plus anciennes familles nobles du Piémont.

    Profondément catholiques les parents baptisent sa fille avec le nom Aurelia, Alexandra et Anna Maria, mais Aurelia Oreglia d'Isola fut plus tard à tous Leletta.

    Environ deux ans plus tard, il est né son frère Aimaro, bien-aimés et inséparables, passant avec lui une enfance heureuse. A trois ans Leletta failli mourir d'une pneumonie, mais heureusement récupérés, mais les signes de la maladie ont creusé un sillon profond dans son corps frêle. Octobre 1939 est né un petit frère, Xavier, qui est malheureusement décédé presque immédiatement. Avec le déclenchement de la guerre en Juin 1940 la famille d'Isola est resté à Turin, jusqu'à ce qu'une nuit le bombardement sur Turin a provoqué de nombreux décès, les incendies et la dévastation. Cela signifiait que a eu lieu un exode massif de personnes de la ville. Aussi la famille d'Isola, décidént d'aller à Bagnolo, où ils avaient une grande et ancienne maison patricienne, appelé le Palas du XIV siècle. avec un parc et vieux arbres. Cela étaient situé au pied de la montée du château de barons Malingri datant du XII siècle, devenu un refuge non seulement pour eux, parce que la mère a donné l'hospitalité à d'autres personnes, en fait après le 8 Septembre, 1943 a commencé la résistance, en vallées piémontaises.

    011.jpg

    012.jpg

    013.jpg

    Fervent catholique Leletta, soutenu par une vocation presque mystique, le 9 Juin 1944, dans la chapelle des Sœurs du Cénacle à Turin, devientr une Fille de Marie. Sa est une vocation qu'il embrassé avec impétueux, fraîcheur juvénile, le même qui emprisonne dans les pages de son journal le regard d'une jeune fille regardant les horreurs de la guerre avec la légèreté de son âge, mais aussi avec la connaissance qui vient d'une religion au début solide et structuré.

    La Baronne Catherine Malingri, le "Barona" comme on l'appelait dans le village, caché dans la maison et dans les petites exploitations agricoles héréditaires sur la montagne des partisans, misfits, juifs, blessés et malades, aidé la population locale prouvé par les assassinats, les incendies, les vols . Villar di Bagnolo a été conduite avec discrétion et sagesse par la baronne, en tacite accord avec le commandant des formations partisanes Garibaldi de la vallee Barbato (nom de bataille Pompeo Colajanni) qui s'etait installés au château. Entre la religieuse et le partisan communiste tisse une profonde estime. Cet événement offre maintenant un aperçu unique de la dimension humaine, la culture et la religion de la Résistance.

    Leletta semblait admiré sa mère qui a pris soin de la population ou converse avec les officiers allemands, ou médicamenter le blessés avec l'aide de Barbara, sa sœur qui était une infirmière. La fermeté morale de cette noble dame se souvient encore et admiré par le vieux Villaresi. Cet exemple a laissé une marque profonde dans la fille, éveiller en elle une force intérieure similaire et aptitude à prendre en charge les autres, au cours des années de guerre la maturité, va de pair avec sa mère pour apporter confort. Y a des jours où chaque geste est l'aventure et le danger, non seulement pour aider les jeunes amis invités de la maison de l'île et se cacher partisans pendant les raids des fascistes, mais aussi d'aller à l'école, prendre le train, le vélo, ou tout simplement traiter les blessés, enterrer les morts et pleurer avec les survivants. En Mars 1945 Leletta a été capturé, chargé sur un camion, puis interrogé, mais obtient le long, et est libéré. Au cours des vingt mois de lutte partisane, Leletta tient un journal qui apparaît aujourd'hui comme l'un des documents les plus extraordinaires écrites pendant cette période, y compris l'armistice de 1943 et la Libération.

    Il est fasciné par "Barbato", mais plus pour l'engagement généreux dans la bataille pour ses théories.
    014.jpg

    Le comandant Barbato

    La guerre a pris fin, et dans l'enthousiasme de la paix retrouvée à Turin, Leletta a suivi les cours avec l'engagement du Centre culturel catholique, visiter les malades au Cottolengo, l'âme de l'Apostolat des initiatives de prière, et va prier et adorer dans les églises de la ville, Consolata, mais aussi San Domenico.

    En 1947, il a pris l'habit dominicain à Gressoney Saint Jean, avec le nom de Soeur Consolata. À contrecœur, il a dû renoncer car sa santé est trop fragile pour la vie religieuse, Leletta n'jamais abandonné, il reprend ses études, il se diplômé en philosophie.

    En Mars 1955, son père est mort, le baron Vittorio d'Isola: "Se Couchent avec lui les conversations humaines heureuses,» il-écrivait. Le vide laissé par sa mort était immense, Leletta encore faible et malade, ne pesait que 30 kilos. Il avait, cependant, passé l'écriture de la compétition nationale pour enseigner la philosophie dans les écoles secondaires de l'Etat et se préparer par la voie orale qui a nécessité un effort considérable, il a réussi. Peu après, il a fait l'enseignant dans le Tiers-Ordre dominicain. Il a enseigné pendant de nombreuses années, mais, en dépit d'être préparé et exigeant enseignant, a été apprécié encore plus pour son charisme extraordinaire personne attentionnée, toujours à l'écoute, prêt à offrir des suggestions à qui était en difficulté.

    Le 9 Septembre 1965, la mère, la baronne Catherine, il était mort à Bagnolo, assisté avec beaucoup d'affection et de dévouement par ses deux fils et Aimaro Leletta. Leletta a ensuite retournée à Aoste avec un cœur lourd pour ce départ, et en laissant son frère seul à Turin.

    Du 23 Juin 1966 quitte l'enseignement, et Leletta s'installe au Prieuré de Saint-Pierre, à quelques kilomètres d'Aoste, sur la route menant au Mont-Blanc, son dévouement total aux autres se manifeste dans toute sa plénitude. Depuis lors, jusqu'à sa mort, sa vie était une vie de prière (tous les jours le reveil était à 3,30), le travail, les visites et les réunions, les gens qui sont venus à elle pour la rencontrer et exposer leurs problèmes, de recevoir courage , réconfort et consolation, comme en fond avait déjà fait quand il était jeune fille dans le palais Malingri "Palas".

    015.jpg

    Prieuré de Saint-Pierre a Aosta

    En lisant les différentes lettres on voit de l'exposition la richesse de la doctrine et des signes moraux et spirituels qui révèlent une profonde connaissance de l'âme humaine et un souci constant du don de soi aux autres, ceux qui sont venus à ses réunions repart avec l'âme plus  joyeux, avec un espoir restauré ou renforcé

    Leletta avait renoncé à la propriété de la famille et de la condition de sa classe, mais il n'a pas renoncé à l'affection de sa famille pour qui il a toujours eu des sentiments très tendres. Avait accueilli avec une grande joie le mariage de son frère Aimaro avec Maria Consolata Solaroli de Briona et can meme il l'avait fait avec la naissance de petits-enfants Xavier et Hilario. Il était présent avec soin et discrétion dans toutes les circonstances de leur vie, les enveloppa de sa tendresse maternelle, et avec le soin de transmettre de grandes et de petits trésors de longue tradition familiale, avec eux était plein d'esprit et gay.

    Dans la Semaine Sainte de 1988, une blessure est apparue sur le sein gauche a révélé que Leletta avait un cancer, mais le communiqué seulement a quelques-uns. La faiblesse et la souffrance ont été ajoutés à ceux déjà chargé sur elle et tout va comme avant, les pourparlers avec les gens, le prendre soin de beaoucoup de gens, la correspondance, la prière, en dépit de sa souffrance.

    Leletta avait un rêve, de voir monter un monastère à
    Prà d'Mill, une propriété familiale dans les montagnes au-dessus de Bagnolo où elle et son frère Aimaro avait à plusieurs reprises allee quand etait garcons, et que pendant la guerre avaient été visités par les partisans .

    Leletta et son frère Aimaro donné la vieille terre, bien-aimée, de 
    Prà d'Mill dans le but de construire un monastère. L'architecte Maurizio Momo, avec l'aide du même Aimaro, architectelui-même, a conçu le monastère et l'église.

    Malheureusement Leletta, qu'il espérait tant, prié et avait travaillé à ce monastère, n'a pas eu le temps de voir le monastère cistercien Dominus Tecum, réussit seulement, avant de mourir, de voir une foto de l'image restaurée de l'Annonciation qui est maintenant dans la chapelle du monastère, que elle se souciait beaucoup.

    Il meurt en fait en le Prieuré de Saint-Pierre, après une longue maladie le 18 Août 1993. Il était couché comme d'habitude sur sa chaise longue, assisté par la belle-soeur Consolata d'Isola, des amies et amis du Prieuré. Son corps était couvert avec son vetement Dominicain blanc, et son corps repose dans la austère tombede la famille, en pierre, dans le petit cimetière de Villar Bagnolo, au pied des montagnes.

    Les moines sont installés de façon permanente au monastère Dominus Tecum 5 Juillet 1995, il y avait deux, le père et le frère Cesare Paul, en commençant ce Leletta avait désiré.
    016.jpg

    017.jpg

    018.jpg


    En 2013, il a commencé la cause de béatification Leletta.


    Willy Jervis

    Né à Naples 31 Décembre 1901, d'une famille qui Voudoise, de Thomas Jervis et Bianca Quattrini, son vrai nom est Guglielmo Jervis, mais est appelé par tous "Willy".

    Il était un descendant d'une famille anglaise, en fait, le grand-père, Thomas B. Jervis, un ressortissant britannique, était un officier anglais, topographe connu du fondateur East India Company et le Bureau de cartographie du War Office à Londres.

    En 1925, il est diplômé en génie mécanique au Politecnico de Milano. Il passe quelques années dans l'armée, et commencé à travailler en 1930 pour la société Frigidaire, puis en 1934 a été embauché par Olivetti, d'abord comme directeur de l'usine à Bologna, puis en 1935, il était responsable de la formation des travailleurs à l'usine centrale à Ivrea, dirigeant la société apprentis de l'école mécanique.

    12 mai 1932 épousa Lucilla Rochat, le couple a trois fils Giovanni, Letizia et Paola.

    019.jpg

    Après l'armistice du 8 Septembre 1943, l'ingénieur n'a pas hésité à entrer dans la Résistance dans la zone Ivrea, étant un alpiniste accompli, était académique du Club Alpin Italien et président de la section CAI de Ivrea, une de ses premières tâches , dans la Résistance, il était de rendre clandestinement en Suisse des dizaines d'anciens prisonniers de guerre et des groupes alliés de réfugiés et de juifs.

    020.jpg

    Ces activités lui ont permis de prendre contact avec les forces armées du Royaume-Uni, en fait, connaissait bien l'anglais,.

    Recherché par les nazis et la police fasciste, Guglielmo Jervis en novembre 1943, il a décidé de se rendre en Val Pellice et ici, a poursuivi l'activité partisane, entre les rangées de formations
    Giustizia e Libertà, avec le nom de guerre de Willy.

    Merci en grande partie aux contacts qu'il a eus en Suisse avec les services secrets alliés, organisés, entre autres choses, au-dessus Angrogna le champ qui a reçu le premier lancement d'armes pour les partisans de la résistance menées par les Alliés dans les Alpes occidentales.

    Le premier Comité militaire du Parti d'action, l'a nommé commissaire des formations politiques régionales "Justice et Liberté» opérant dans le Piémont.

    Le 11 Mars, 1944 est une belle journée de printemps dans le Vallées Vaudoises, à l'ouest de Turin. Willy après une mission dans le Val Germanasca, descend avec la moto de la vallée Germanasca, où il a rencontré une formation partisane, se diret en Val Pellice. Au pont de Bibiana, a l'entrée de la Val Pellice, est arrêté par les SS du II Kompanie italien - Bataillon "Debica", commandé par le capitaine Arturo Dal Dosso, amené au poste de police, tente en vain de jeter dans les latrines d'une cartouche de gelée, lui donner du chef partisan Roberto Malan, des lettres, des cartes de rationnement et de licences aux agents, et censé être des couvertures partisanes, les nazis ils réalisént que avaient attrapé un gros poisson. Dans la maison trouvent deux feuilles avec le transcriptions d'émissions de radio en anglais et dix livres (reste d'une somme donnée à lui pour échapper à la Suisse par la famille de Olivetti). Brutalement battus, susceptibles d'être tués immédiatement. se défend en disant qu'il avait fait du ski, il admet qu'il a accepté un rendez-vous par les rebelles, mais nie être un militant anti-fasciste. Il a déménagé à Turin, dans les mains de la Gestapo.

    Toture brutalement, pendant des jours, l'ingénieur est obligé de faire des aveux sur ses activités (fais attention cependant à dire au sujet des compagnons seulement des choses que les fascistes et les Allemands pouvaient déjà connaître), les Allemands n'ont pu tirer aucune information utile. Dit par la police allemande "élément extrêmement dangereux," à partir de ce moment vivre une odyssée de cinq mois, entre les exécutions reportées à la dernière minute et de vains espoirs, au moins pour la déportation. Sa femme Lucilla se déplace fébrilement entre la prisons "Le Nuove", le siège de la Gestapo et les maisons des amis. La dernière carte est une tentative de l'échanger avec un officier allemand fait prisonnier, mais a été tué par les partisans. Il est la fin, il le sait, amenee a Villar Pellice, et ici sur la place, ainsi que quatre autres partisans, Jervis a été abattu dans la nuit entre le 4 et 5 Août. Traîné par un camion, rendu méconnaissable, le corps est exposé sur la place dans un rituel post-mortem pendaison macabre, son corps a été accroché sur un arbre et les a laissés pendant un certain temps.

    Sur le corps a été retrouvé une Bible de poche que Willy portait toujours avec lui, sur la quelle il avait écrit le message suivant: "Ne pas me pleurer , ne me appelez pas pauvre. Je meurs pour avoir servi une idée "
    Après sa mort, Adriano Olivetti a offert de garder la famille Jervis, en effait l'industrielle considérait que ses employés "sont tombés au travail», et a demandé à la veuve Lucilla Rochat l'honoré de subvenir à ses besoins et à leurs enfants.

     

    021.jpg

    La Fiche dell'Istituto Piemontese pour la Histoire de la Résistance

    Son fils John Jervis, qui est décédé le 2 Août 2009, diplômé en médecine et en chirurgie, puis spécialisée en neurologie et en psychiatrie, était un éminent psychiatre et l'un des principaux promoteurs de la loi Basaglia.

    Pour mémoire William Jervis, nous nous engageons deux cases:

     

    022.jpg
    William Jervis refuge dans la vallée Orco, dans la commune de Ceresole Reale
    023.jpg
    Willy Jervis refuge dans le Val Pellice, dans la ville de Bobbio Pellice
    024.jpg
    La place principale Villar Pellice où il a été abattu aujourd'hui porte son nom.

    La rue où se trouve la maison historique de Olivetti à Ivrea a été consacrée à Willy Jervis.
    000_Separa.gif
    Avec la signature de l'armistice (traité selon laquelle les forces italiennes ont arrêté dicombattere alliés), qui a eu lieu le 8 Septembre 1943, a commencé la guerre civile qui a pris fin seulement en Italie 25 Avril 1945.

    Malheureusement, tous les partisans se comportaient comme ces héros, de 1945 à 1948, il y avait une véritable guerre civile, beaucoup ont profité de l'occasion de se venger, les ressentiments et les règlements de comptes, perpétuant massacres comme les fascistes, les prêtres de tuer, innocent et même leurs pairs qui ne sont pas alignés avec l'idéologie soviétique. En fait, de nombreux partisans communistes voulaient établir, après la guerre, un régime de modèle stalinien-soviétique.

    Voici les liens vers les sites qui parlent de ces massacres.

    026.jpg       027.jpg      028.jpg       029.jpg

    000_Separa.gif

    Disclaimer et Copyright  
    Cet article est le fruit de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Le Livre de la Jungle un Films à voir - le 20/05/2016 00:00 par Webmaster

    000b.jpg

    Un film de Voir "The Jungle Book" par Jon Favreau

    Comme il est presque toujours la maison Disney offre de film approprié non seulement pour les petits, mais aussi pour les adultes.

    Après près d'un demi-siècle depuis la sortie de bande dessinée produite par Walt Disney (Le Livre de la jungle marque aussi le dernier film d'animation ad'avoir la touche personnelle de Disney avant son décès le 15 Décembre 1966, est mort juste au moment de sa realisations), "The Jungle Book" retour aux films produits par Walt Disney Pictures à Los Angeles, avec une nouvelle et surprenante graphiques avec des effets spéciaux, la direction artistique et les animaux ont été entièrement reconstruites en numérique grâce à la CGI, la capture de mouvement, le film offre une immersion dans la nature, qui domine, raconte l'histoire de femmes, un homme petit.

    L'histoire est née de l'imagination de l'écrivain britannique Rudyard Kipling qui a écrit en 1894 pour exprimer son grand amour pour l'Inde, situé dans cette adaptation cinématographique avec un récit convaincant, les personnages et l'intrigue sont similaires à ceux observés dans le classique dessin animé de Disney de 1967, mais il lui manque quelques-uns des personnages du livre original.

    Mais nous voyons les différents personnages
    Mogli (Joué par le jeune acteur Neel Sethi)

    002.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    La pantere Bagheera

    003.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    Akela

    004.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    Raksha

    005.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    Shere Khan

    006.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    Kaa

    007.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    Baloo

    008.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    King Louie

    009.jpg

                 En 1967                                                                                En 2016

    tigre_barra.gif

    Le titre original du film était The Jungle Book, l'histoire est d'environ un orphelin, a trouvé dans la jungle Mowgli Bagheera la panthère, qui invede à le dévorer, mû par la pitié a décidé de laisser les loups pour le faire grandir fort et respectueux des lois de la jungle. Ses parents seront le chef de meute sage et noble des loups Akela et loup Raksha, douce mère, aimante et inquiète.
    Au cours de l'eau accalmie, une sorte de pacte par lequel les proies et les prédateurs peut boire entre eux d'une manière pacifique, sans aucun problème du seul trou d'eau à gauche après le sec, apparaît pour le tigre Shere Khan, qui reniflant parmi tous animaux, reconnaît l'odeur du petit d'homme, et promet de l'éliminer avant qu'il ne devienne une menace, il est vindicatif envers les humains que coupable d'avoir des cicatrices infligées.
    Les loups se réunissent pour décider quoi faire, mais Mowgli intervient, en disant qu'il va quitter le troupeau pour éviter les représailles de Shere Khan à eux et de ne pas mettre en danger le troupeau.
    L'homme cub se lance alors dans le voyage avec son mentor, Bagheera la panthère, ce sage et protecteur, cherche à éduquer Mowgli comme un habitant de la jungle, qui n'a pas besoin donc de recourir à des "trucs" homme typique.
    Au cours de la route dans la petite nature bienveillante, mais en même temps représente ses origines et son univers de référence, Mowgli savoir Kaa, un python par la voix séduisante et regard hypnotique qui racontera ses origines, de sorte que l'ours Baloo, friands de miel, insouciant, ludique et le chant, un troupeau d'éléphants qui permettra de sauver une petite vaduto dans une dépression et enfin king Louie, un énorme gorille Gigantopithèque adulateur autoritaire et ambitieux qui va essayer de forcer Mowgli à révéler l'humain secrète et mortelle fleur rouge insaisissable, le feu.

    Baloo et Bagheera atteignent le temple et sauver Mowgli, mais sont découverts et poursuivis par des singes et Louie, qui raconte Mowgli que Akela est mort. Pendant le suivi Louie finit enterré sous les décombres du temple et Mowgli, il a réussi à échapper, il décide de rentrer à la maison et faire face à Shere Khan.

    Mowgli atteint les hommes du village, volent une torche et court vers l'antre du loup pour défier Tiger, mise involontairement une traînée de poudre à travers la jungle. Mowgli vient au waterhole, où tous les animaux sont réunis, et ouvertement défier Shere Khan. Le tigre se moque de lui en lui montrant les dégâts causés par le feu, et l'accusant d'être devenu comme tous les autres hommes. Mowgli jette la torche dans l'eau pour prouver à maintenir fidèle à sa famille et à la jungle. Mowgli reste impuissant Shere Khan l'attaquer; Bagheera, Baloo, et la meute de loups sont lancées contre Shere Khan, et bien qu'aucun d'eux ne peut l'arrêter, nous donner le temps de Mowgli tendre un piège à battre le tigre. Mowgli, Shere Khan tire au-dessus d'un arbre mort, qui tombe et meurt dans les flammes.

    éléphants indiens éteindre le feu en détournant le courant de la rivière. Raksha devient le nouveau leader du Mowgli pack et décide de rester dans la jungle avec ses amis Baloo et Bagheera, en décidant d'utiliser ses trucs humains pour un usage personnel.

    Le livre de la Jungle est le dernier ouvrage de Garry Shandling, qui est mort 24 Mars, 2016 d'une crise cardiaque, il a donné sa voix pour le personnage de Ikki épic.

    Le réalisateur, Jon Favreau (père du film Iron Man), a de son ordinateur graphique atteint un degré de photoréalisme impressionnante et jamais comme dans ce cas, l'utilisation de la 3D apparaît justifié

    Titre français : Le Livre de la jungle
    Titre original : The Jungle Book
    Réalisation : Jon Favreau
    Scénario : Justin Marks, d'après le recueil éponyme de Rudyard Kipling
    Décors : Amanda Moss Serino
    Costumes : Laura Jean Shannon
    Photographie : Bill Pope
    Musique : John Debney
    Montage : Mark Livolsi
    Production : Brigham Taylor
    Société de production : Walt Disney Pictures
    Société de distribution : Walt Disney Pictures (USA, France, Belgique)

    les acteurs nommés ci-après prêtent leurs voix aux personnages correspondants.

    Original
    Mowgli Neel Sethi
    Bagheera Ben Kingsley
    Baloo  Bill Murray
    Shere Khan Idris Elba
    King Louie Christopher Walken (VF : Eddy Mitchell ; VQ : Normand D'Amour)3 :
    Akela Giancarlo Esposito (VF : Pierre Tessier ; VQ : Louis-Philippe Dandenault)  :
    Raksha Lupita Nyong'o (VF : Cécile de France)4 :
    Rama Ralph Ineson
    Kaa Scarlett Johansson (VF : Leïla Bekhti ; VQ : Ariane Moffatt)3 :
    Grey Emjay Anthony
    le père de Mowgli Ritesh Rajan (lui-même)
    Sam Raimi

    Français
    Bagheera / le Narrateur Bernard Gabay
    Mowgli Victor Biavan
    Baloo Lambert Wilson
    Shere Daniel Lobé
    King Louie Eddy Mitchell
    Akela Pierre Tessier
    Raksha Cécile de France
    Ralph Ineson : Rama
    Kaa Leïla Bekhti
    Grey Emjay Anthony

    topo_minnie.gif

    Disclaimer et Copyright  
    Cet article est le fruit de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Un Nom peu connu - le 28/03/2016 00:00 par WebMaster

    PIEVE

    Je l'ai appris le nom en regardant une émission de télévision et je me suis intrigué, en disant ma il est une église.    Je connaissais les noms des municipalités qui avaient inséré "Pieve" dans leur nom, mais ne savait pas les références aux églises.

    En effet le mot PIEVE provient du latin plebs (gens), ou plèbem (puis modifié à Pièbe, Piève) population, gents, notamment les gens de une population rurale qui a son centre ont une église avec plusieurs villages ruraux soumis. Donc il est généralement une église rurale avec un baptistère, et parfois a un hôpital, sur son churchyard au Moyen Age le marché a eu lieu.
    Au Moyen Age, l'église a été considérée comme une église Mère tenue des services religieux, mais aussi civil et administratif, au centre d'un quartier, ayant sous elle d'autres églises et chapelles, de ce territoire, sans baptistère.
    A la fin du Moyen Age PIEVE perdu toutes les fonctions civiles et administratives, ne faisant que la plupart des fonctions religieuses et liturgiques, aussi ils ont perdu leurs fonctions de baptême, qui passaient progressivement aux paroisses. Le terme survit
    aujourd'hui dans les noms de lieux tels qu'ils sont, Città della Pieve, Pieve di Cadore, etc.

    Plus d'informations sur le site de Wikipedia

    Dessous une série de photographies de certaines églises. ( En cliquant sur les images s'ouvrira une nouvelle fenêtre avec des informations plus détaillées, malheureusement en lanque italienne, certaines traduites avec Google Translateur, ou il etait possible lui faire effectuer la traduction )

    001.jpg

    Pieve di San Giovanni in Ottavo – Brisighella

    002.jpg

    Pieve di S.Martino (sec X) - Brogliano

    003.jpg

    Pieve di San Giovanni Battista -  Vespolate

    004.jpg

    Pieve San Martino - a Palaia

    005.jpg

    Pieve di San Romolo a Gaville Incisa val d'Arno

    006.jpg

    Pieve di Viguzzolo

    007.jpg

    Pieve di San Pietro a Romena

    00B_Separa.jpgDisclaimer et Copyright

     Cet article est le fruit de recherches fait en Internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Lorsque la Nouvelles ne fait pas Sensation - le 10/03/2016 00:00 par Webmaster

    Ambulance 118 détruit avec des pierres

    Il y a quelques jours alors que j'étais un déjeuner frugal dans un bar, je remarquai les nouvelles d'un journal de Chronicle. Malheureusement, puisque le journal etait lu d'un gars, je ne pouvais pas le lire, je dis que je vais essayer sur Internet.

    Au moment de
    recherche, avec mon étonnement, je vu que les nouvelles a été rapporté seulement que dans certains sites italiens, en particulier solidarietè a l'équipage agressé, alors que plusieurs sites français et suisse rapportent les nouvelles.

    Il Semble que les évenément sont passé dans la nuit du 4 Mars 2016

    Les journal CronacaQui rapports

    Moi_00.jpg

    Anciens bâtiments olympiques ex Moi sont occupés par environ 800 immigrants illégaux apparemment de différents groupes ethniques, il semble que d'une douzaine d'Africains ont attaqué et endommagé une ambulance, appelez avec l'excuse d'une maladie faux.

    "La nuit dernière, notre
    véhicules - expliquer la direction des véhicules d'urgence - était entouré de sept personnes, quatre autres sont montez à bord et l'ont endommagé. Pour protéger leur sécurité les deux membres d'équipage se sont éloignés et ont appelé le 113 (Police)".

    La Police est arrivée, cependant, les assaillants avaient déjà quitté.

    Il semble que l'ambulance a été réduite ainsi

    Moi_01.jpg

    Moi_02.jpg

    Il semble que ex Moi est devenu la terre d'aucun, viols contre des filles handicapées, coups de couteau, trafic de drogue et d'autres crimes, après les faits les plus graves des moyens stationnés soit de Police que l'Armée

    Moi_03.jpg Moi_04.jpg

    Arrivons maintenant à ce que a etait publié par la presse étrangère, que je laisse dans la langue originale

    Moi_05.jpg

    Italie 05 mars 2016 09:43; Act: 05.03.2016 12:10

    Ils appellent l'ambulance mais c'était un gros piège

    Un groupe de requérants d'asile a tendu une terrible embuscade à des secouristes à Turin en Italie. Une ambulance a été détruite.

    Une faute?

    Des clandestins africains ont tendu un piège à des secouristes turinois dans la nuit de vendredi à samedi. Une dizaine d'individus ont appelé une ambulance, prétextant la perte de connaissance d'un homme dans un centre qui compte une centaine de requérants.

    A leur arrivée, les secouristes ont été très vite pris d'assaut par sept individus dont certains étaient vraisemblablement en état d'ivresse. «Quatre autres sont montés dans l'ambulance et ont commencé à casser tout ce qu'ils ont trouvé, explique un porte-parole dans la presse italienne. Tout a été détruit.»

    Apeurés, les deux ambulanciers sont partis se réfugier quelque part et ont appelé les forces de l'ordre. A leur arrivée, les carabiniers n'ont pu que constater les dégâts, étant donné que les agresseurs s'étaient enfuis.

    Moi_06.jpg

    Italie: Les réfugiés tendent une embuscade et attaquent une ambulance

    Article publié le 05.03.2016

    Des clandestins africains ont tendu un piège à des secouristes turinois dans la nuit de

    vendredi à samedi. Une dizaine d'individus ont appelé une ambulance, prétextant la perte de connaissance d'un homme dans un centre qui compte une centaine de requérants.

    A leur arrivée, les secouristes ont été très vite pris d'assaut par sept individus dont certains

    étaient vraisemblablement en état d'ivresse. «Quatre autres sont montés dans l'ambulance et ont commencé à casser tout ce qu'ils ont trouvé, explique un porte-parole dans les colonnes de 'La Cronaca'. Tout a été détruit.»

    Apeurés, les deux ambulanciers sont partis se réfugier quelque part et ont appelé les forces de l'ordre. A leur arrivée, les carabiniers n'ont pu que constater les dégâts, étant donné que les agresseurs s'étaient enfuis

    Moi_07.jpg

    Moi_08.jpg

    Ils appellent l'ambulance mais c'était un gros piège

    Un groupe de requérants d'asile a tendu une terrible embuscade à des secouristes à Turin en Italie. Une ambulance a été détruite.

    Moi_09.jpg

    Par CHANTOU COCCINELLE dans ISLAM le 5 Mars 2016 à 14:30

    Un groupe de requérants d'asile a tendu une terrible embuscade à des secouristes à Turin en Italie. Une ambulance a été détruite.

    Des clandestins africains ont tendu un piège à des secouristes turinois dans la nuit de vendredi à samedi. Une dizaine d'individus ont appelé une ambulance, prétextant la perte de connaissance d'un homme dans un centre qui compte une centaine de requérants.

    A leur arrivée, les secouristes ont été très vite pris d'assaut par sept individus dont certains étaient vraisemblablement en état d'ivresse. «Quatre autres sont montés dans l'ambulance et ont commencé à casser tout ce qu'ils ont trouvé, explique un porte-parole dans la presse italienne. Tout a été détruit

    Apeurés, les deux ambulanciers sont partis se réfugier quelque part et ont appelé les forces de l'ordre. A leur arrivée, les carabiniers n'ont pu que constater les dégâts, étant donné que les agresseurs s'étaient enfuis.

    Les Commentaires

    Et c'est ce genre de sauvages que l'on veut accueillir en France !!!

    Il faut vraiment être stupides pour détruire une ambulance !

    Moi_10.jpg

    Inoltre su parecchi profile Facebook francesi, ne inserisco solo uno

    5 marzo alle ore 3:47 ·

    "Des clandestins africains ont tendu un piège à des secouristes turinois dans la nuit de vendredi à samedi. Une dizaine d'individus ont appelé une ambulance, prétextant la perte de connaissance d'un homme dans un centre qui compte une centaine de requérants.

    A leur arrivée, les secouristes ont été très vite pris d'assaut par sept individus dont certains étaient vraisemblablement en état d'ivresse. «Quatre autres sont montés dans l'ambulance et ont commencé à casser tout ce qu'ils ont trouvé, explique un porte-parole dans la presse italienne. Tout a été détruit.»"

    On comprend pas pourquoi les nouvelles ont été signalés, notamment à l'étranger, et très peu en Italie.

    Disclaimer et Copyright  
    Cet article est le fruit de recherches fait en internet, je remercie toutes ceux qui ont écrit quelque article et posté photo, si quelque visiteur a plus nouvelles je m'écrive, je serai bien heureux de compléter l'article.  
     
    Quelques images publiées sont toutes traites du web, et vous évaluez de notoriété publique donc. Sur telles photos et images le site ne détient pas, donc, quelques-uns droit d'auteur et il n'est pas intention de l'auteur du site de s'approprier d'images de propriété d'autrui indûment, donc, si leur usage violât droits d'auteur, le propriétaire légitime peut contacter en nous envoyant un e-mail au Webmaster, en indiquant ainsi vos données et les images en objet que provvederà à résoudre le problème rapidement, par exemple, avec l'insertion, gratuit et permanent, du nom de l'auteur, ou enlever la photo définitivement.


    Suivre Papa Noël - le 24/12/2015 00:00 par Webmaster

    Aussi cette annee North American Aerospace Defense Command (NORAD) suivra Papa Noël  
    Vous peut suivre sur le site

    norad_2015.jpg

    Cliquez sur l'image pour ouvrir un nouvel onglet sur le site du NORAD



     
    Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
     
     
    Recherche
     
    Fermer